Plateau immunomonitoring chez l’homme

Le plateau d’immunomonitoring chez l’homme du Centre de Physiopathologie de Toulouse Purpan est spécialisé dans le stockage et l’analyse des cellules immunitaires humaines. Nos services se focalisent sur le phénotypage et l’analyse de la réponse fonctionnelle des populations immunitaires chez l’homme dans le contexte de l’infection, auto-immunité et inflammation. Nous constituons et distribuons une collection de PBMC, plasma et ADN issue de plus de 250 sujets sains et en renouvellement constant

Enfin, nous avons une expertise sur les aspects réglementaires de la recherche sur la personne humaine et agissons comme lien administratif sur cet aspect dans notre centre de recherche.

L'équipe

Responsable : Raphaëlle ROMIEU-MOUREZ


Prestations

Immuno-monitoring sur des échantillons cliniques

 

Nous effectuons des analyses y compris longitudinales d’échantillons de patients pris en charges dans les Centres Hospitaliers Universitaires de France. Les prélèvements nous parviennent frais ou congelés. Les analyses effectuées sont à la demande des investigateurs et incluent : immuno-phénotypage standardisé, en lien avec le plateau de cytométrie du Centre, tests ELISPOT standardisés pour la mise en plaque et l’analyse incluant des donneurs contrôles, optimisation du biobanking et des paramètres de congélation.

Des prélèvements de patients atteints d’une infection par le virus de l’hépatite E, de sclérose en plaques, ou de narcolepsie ont ainsi été analysés par le plateau d’immunomonitoring chez l’homme.

Banque de PBMC, plasma et ADN de sujets sains

  • Les PBMC sont isolés de couches leuco-plaquettaires provenant de dons de sang total auprès de l’Établissement Français du Sang (EFS) en Occitanie
  • Les donneurs sont des volontaires adultes ayant fait un don de sang pour un usage thérapeutique en suivant la procédure mise en place par l’EFS. En particulier, les donneurs ont été jugés aptes à donner leur sang par un médecin de l’EFS. Chaque don est contrôlé pour l’absence de contre-indication permanente concernant les infections connues pour être transmissibles par le sang (hépatites virales, syphilis, infection par le VIH ou le HTLV)
  • Les PBMC sont caractérisés pour l’âge, le sexe, le groupe sanguin, le typage HLA-A2 et HLA-B8 ou -B7, la sérologie CMV et toxoplasmose des donneurs
  • Le plateau met à disposition des équipes de recherche des ampoules congelées contenant chacune 15 ou 20 millions de PBMC. Les plasma et l’ADN sont également conservés pour des analyses moléculaires
  • Entre 50 et 110 donneurs sont ajoutés à la banque annuellement afin d’obtenir un stock constant de PBMC provenant de plus de 250 personnes
  • Au moins une ampoule de chaque donneur est décongelée par le plateau pour une analyse de la viabilité et du nombre de cellules à la décongélation. De plus, les échantillons d’une dizaine de donneurs sont réservés pour d’autres contrôles qualités effectués annuellement sur les PBMC congelés : mesure de la viabilité à la décongélation, comptage des cellules T CD4+ et CD8+ et analyse de la production d’interféron-gamma par les cellules T CD8+ mémoires
  • Protocole d’isolement des PBMC : PBMC isolation and cryopreservation
  • Protocole de décongélation des PBMC : PBMC thawing

Formulaire de commande d’ampoules de PBMC (uniquement pour le CPTP) r- PBMC request envoyer à imp.cptp@inserm.fr ou à contact

Mise au point et standardisation de protocoles en immunologie sur cellules humaines
  • Nous effectuons des rotations de 8 mois dans des laboratoires impliqués sur des projets en immunomonitoring chez l’homme
  • Au cours de ces projets, nous participons essentiellement à la mise au point des techniques et à l’évaluation des variations inter-expérimentales, entre les expérimentateurs et au cours du temps

Exemples de projets : ELISPOT ex vivo pour la mesure de la réponse T mémoire spécifique du virus de l’hépatite E, mise au point de profil cytométriques multiparamériques, isolement de cellules T régulatrices rares circulant vers le thymus, manipulation d’échantillons sanguins de faibles volumes tels que les échantillons pédiatriques.

Network avec les CHU et affaires réglementaires liées à la recherche sur la personne humaine

Nous facilitons le lien avec les spécialistes chargés des affaires réglementaires de différentes tutelles (CHU, Inserm) afin d’assurer le respect du cadre éthique et légal de la recherche sur la personne humaine et de faciliter les démarches administratives incombant aux équipes de recherche.

Des exemples de notre activité incluent la rédaction de notices d’information de patients mineurs et majeurs et de consentement éclairé à des études cliniques, déclaration de collections d’échantillons biologiques humains auprès du MESR et du Comité de protection des personnes, organisation éthique, contractuelle et administrative de recherches sur des déchets opératoire du CHU.

Liens utiles pour comprendre la législation relative à la recherche sur la personne humaine en France :

Équipements

Lecteur ELISPOT

  • S6 Ultra-V analyzer (Cellular Technology Ltd)
  • Appareil en libre-accès et sans réservation

Autres informations


 

Comité de pilotage
  • Florence Abravanel
  • Eric Champagne
  • Manuel Diaz Munoz
  • Loïc Dupré
  • Nicolas Fazilleau
  • Sylvie Guerder
  • Jean-Charles Guéry
  • Roland Liblau
  • Xavier Iriart
  • Lucette Pelletier
  • Laurent Réber
  • Emmanuel Treiner
  • Joost van Meerwijk
Inserm

Inserm

CNRS

CNRS

UT3

UT3