Contenu

17 déc.

Vous êtes ici : Accueil > Recherche / Enseignement > Les équipes > Equipe 1 : van Meerwijk

Tolérance Immunitaire induite par les lymphocytes T


 








 

Les lymphocytes T jouent un rôle central dans le contrôle des réponses immunitaires. Alors que la plasticité des cellules T « auxiliaires » leur permet de protéger l’organisme contre les maladies infectieuses et le cancer en ajustant finement leur programmation au type d’agression subie, les lymphocytes T « régulateurs » contrôlent quantitativement et qualitativement les réponses immunitaires et préviennent ainsi les immunopathologies (ex. l’allergie, les maladies auto-immunes, l’inflammation chronique). Notre équipe travaille sur les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans le contrôle des réponses immunitaires et contribue ainsi au développement de thérapies innovantes contre les immunopathologies

Plus d’information sur la tolérance immunitaire induite par les lymphocytes T...





 Développement intrathymique

des lymphocytes T régulateurs


Les lymphocytes régulateurs se développent principalement dans le thymus. Nous analysons les mécanismes moléculaires et cellulaires qui contrôlent ce processus.




 

Lymphocytes T régulateurs

en transplantation


Les cellules T régulatrices protègent l’organisme contre l’immunopathologie. Nous analysons le potentiel thérapeutique de ces cellules dans le cadre de la prévention du rejet des greffes.



 

Epigénétique des cellules T



Le développement et la fonction des lymphocytes T sont contrôlés par des mécanismes éigénétiques. Nous analysons le rôle des ARNs non-codants et de plusieurs protéines chromatiniennes dans l’identité et la fonction des cellules T.

 


Date de mise à jour 12 septembre 2016


Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan - CHU Purpan - BP 3028 31024 Toulouse Cedex 3
Inserm Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier