Contenu

17 déc.

Vous êtes ici : Accueil > Recherche / Enseignement > Les équipes > Equipe 1 : van Meerwijk

Les lymphocytes T régulateurs en transplantation





Les lymphocytes
T régulateurs (Treg) jouent un rôle central dans la prévention des immunopathologies. Ils ont donc un potentiel clinique majeur dans la prévention du rejet chronique des greffes, une complication de la transplantation qui reste actuellement sans traitement. Nous avons démontré que l’administration de Treg avec une spécificité antigénique adaptée prévient complètement le rejet chronique chez la souris. Nous avons également montré que les Treg administrés induisent une « tolérance infectieuse » et préviennent ainsi indéfiniment le rejet des greffes.

Notre travail actuel se focalise sur les mécanismes moléculaires et cellulaires de la « tolérance infectieuse ». Une meilleure compréhension de ce processus permettra le développement d’approches innovantes pour la prévention du rejet de greffes et d’autres immunopathologies.


publications majeures

*Pasquet et al. (2013). Long-term prevention of chronic allograft rejection by regulatory T-cell immunotherapy involves host Foxp3-expressing T cells. Blood 121, 4303-4310.

*Joffre et al.(2008), Prevention of acute and chronic allograft rejection with CD4+CD25+Foxp3+ regulatory T lymphocytes. Nature Medicine 14, 88-92.

 






rejet chronique d’une allogreffe cardiaque*

 

 


 

prévention du rejet chronique par l’administration des Treg*


Date de mise à jour 30 novembre 2015


Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan - CHU Purpan - BP 3028 31024 Toulouse Cedex 3
Inserm Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier