Contenu

18 déc.

Vous êtes ici : Accueil > Recherche / Enseignement > Les équipes > Equipe 4 : Fazilleau / Guerder

Les cellules dendritiques dans la tolérance centrale et l'auto-immunité


Les DC sont des acteurs majeurs de la tolérance des cellules T. Dans le thymus, les différentes sous-populations de DC sont dotées de manière constitutive des fonctions de présentation antigénique. En effet, les DC thymiques apprêtent et présentent des peptides dérivés de protéines du soi aux thymocytes en développement et ainsi induisent la délétion des thymocytes auto-réactifs ou le développement de cellules T régulatrices. Notre équipe a démontré les propriétés uniques de la protéine thymus specific serine protease (TSSP) dans l'édition du répertoire des peptides du soi présenté par les cellules stromales dans le thymus et son impact sur le développement du répertoire des cellules T auto-réactives. Nous avons montré que l’absence d’expression de TSSP par les DC thymique favorise la délétion de cellules T auto-réactives et ainsi prévient le diabète auto-immun et diminue la sévérité de l’encéphalite auto-immune expérimentale. Dans la continuité, nous caractérisons à présent la fonction de TSSP et évaluons de nouvelles stratégies pour le traitement de ces maladies auto-immunes basée sur les propriétés uniques de TSSP.
Enfin, en combinant des études génomiques et des études fonctionnelles, nous examinons comment l'environnement thymique dote la DC thymique de fonction présentatrice de l’antigène constitutivement.

publications majeures
Viret et al., Thymus-specific serine protease controls autoreactive CD4 T cell development and autoimmune diabetes in mice. J Clin Invest. 2011 May.

Viret et al., The T Cell Repertoire-Diversifying Enzyme TSSP Contributes to Thymic Selection of Diabetogenic CD4 T Cell Specificities Reactive to ChgA and IAPP Autoantigens. J Immunol. 2015 Sep


Date de mise à jour 12 janvier 2016


Centre de physiopathologie de Toulouse Purpan - CHU Purpan - BP 3028 31024 Toulouse Cedex 3
Inserm Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier